9 Moteurs de Recherche du DarkNet

Le DarkNet n’est pas un endroit si sombre et menaçant comme le pense la plupart des gens. Il n’est pas illégale d’utiliser le DeepWeb. Par exemple, les journalistes s’en servent comme moyen de communication cryptée. Ça se fait beaucoup dans les pays sous pression ou Internet est très contrôlé. Le DeepWeb a d’abord été inventé pour ça. Pour protéger la liberté d’expression.

Les moteurs de recherche que nous allons vous présenter ne récoltent pas de données sur vous. Et ils vous vont permettre d’accéder aux nombreuses ressources du DeepWeb. Mais n’oubliez pas même si utiliser ces moteurs de recherche est légale. Ce que vous faites sur le DeepWeb peut vous mener en prison.

Je ne suis en aucun cas responsable de vos actions sur ces moteurs de recherche.

moteurs de recherche du DarkNet

Se Protéger

Le DeepWeb est un lieu dangeureux, avec plein de programmeurs Black Hat qui ne se gêneront pas pour vous menacer. C’est pour ça qu’il faut se protéger. Sur le DeepWeb on ne sait jamais sur quoi l’on va tomber.

La fausse bonne idée des débutants c’est de prendre un VPN gratuit. En se disant que ça fera l’affaire. Les VPN gratuits sont généralement lents et le débit est limité. Franchement pour quelques euros vous pouvez avoir un VPN d’excellente qualité, alors pourquoi se priver.

J’ai pu tester pas mal de VPN au fil du temps. Et j’ai choisi de rester chez HideMyAss. Ce VPN n’enregistre pas votre IP et les recherches que vous faites en ligne. Donc niveau confidentialité c’est le top. Même si quelqu’un ou une entité demande à votre service de VPN, quels sont les sites que vous avez visité… Ils ne pourront pas savoir.

En résumé :

  • 100% confidentiel
  • Très rapide
  • Prix compétitif


 

Les Différents Moteurs de Recherche

1. Le wiki caché non censuré

C’est ici que vous aventure vers le DeepWeb peut commencer. C’est une page qui se présente à la manière d’un Wiki. Elle vous indique de nombreux liens vers des sites ayant l’extension de domaine .onion. Les sites que vous ne retrouverez pas avec votre moteur de recherche classique donc…

De ce que j’ai compris, ce wiki caché non censuré, appelé “The uncensored Hidden Wiki” par nos amis anglophones, peut être édité par tout le monde. Chacun peut donc mettre son lien vers un site… C’est dangereux.

Mais, c’est aussi grâce à ce Wiki que vous allez pouvoir naviguer sur le DeepWeb. Vous allez pouvoir trouver des liens vers tout et n’importe quoi. Des sites avec des jeux d’argent, de la vente d’arme ou bien encore du politiquement incorrect comme des sites conspirationnistes (c’est assez marrant je trouve).

Parfait, on sait maintenant que l’on doit aller sur le Wiki Caché ! Mais comment on y va ? Il faut avoir le lien direct. C’est simple dans l’idée mais pas facile dans la pratique. Quand on cherche sur le web, on peut trouver des faux liens de ce Wiki. Des personnes malintentionnés répliquent la page du Wiki pour y mettre leur lien et vous faire croire que c’est “officiel”.

Donc pour trouver le lien du Wiki Caché, essayez de trouver une source fiable comme Reddit. Prenez des commentaires avec beaucoup d’upvotes. Ça ne vous assure pas une garantie de 100%, mais c’est mieux que le site que vous trouverez au fin du web, remplit d’images conspirationnistes.

2. Liens Tor

Ça ressemble beaucoup au Wiki Caché. C’est un annuaire qui répertorie beaucoup de liens vers des sites .onion. C’est vraiment bien fait avec des catégorie mises à jour régulièrement. Car, c’est vrai que l’on retrouve souvent des liens morts (qui ne mènent vers nulle part) sur le Wiki Caché Non Censuré.

C’est donc un excellent endroit pour démarrer votre aventure. Vous aurez tous les types de liens vers des sites aux sujets variés. Dont une bonne partie propose du contenu illégale. Donc, opérez toujours avec la plus grande prudence. Il faut vraiment voir le Darknet comme une jungle… Et si vous êtes un nouveau, vous êtes la proie.

3. DuckDuck Go

Ici, un petit peu de technique pour comprendre.

Google est tout comme DuckDuck Go un moteur de recherche. C’est à dire que Google a un petit robot (en réalité une incroyable intelligence artificielle) qui va explorer l’internet. Il faut voir ce robot comme une bibliothécaire qui va découvrir de nouveaux livres (des sites web) et les mettre dans sa bibliothèque (index Google).

Google s’occupe très bien d’indexer (mettre dans sa bibliothèque) les domaines avec des noms de domaines se finissant par .com ou .fr par exemple. MAIS, le petit robot de Google n’explore par les extensions .onion. Donc pas possible, de rechercher des sites du DeepWeb sur Google car ils ne seront pas indexés.

En revanche, DuckDuck Go indexe (il met dans sa bibliothèque), des sites en .onion. C’est à dire qu’en faisant une recherche vous allez, potentiellement, pouvoir tomber sur des sites du DeepWeb.

J’apprécie beaucoup DuckDuck Go pour le respect de notre vie privée et de nos informations. C’est vraiment un moteur de recherche incroyable, qui, dans un monde où l’on collecte de la data sur nous à tout bout de champs, nous offre un espace de répit.

4. Ahmia

Ahmia c’est avant tout un projet. Ils ont un site web qui explique leur mission. Les contributeurs à la mission estiment que le réseau Tor est essentielle pour conserver une liberté de penser et une certaine forme d’anonymat sur le web. Selon moi, c’est très pertinent surtout à notre époque où les GAFA aiment bien nous espionner, dans nos moindres faits et gestes.

La mission d’Ahmia est un projet open source. Tout le monde peut l’améliorer et contribuer à son développement. C’est la magie de l’open source.

Avec Tor2Web (projet intégrant Ahmia), le but est de rendre le DeepWeb plus accessible. Et en effet, quand on voit comment c’est compliqué de naviguer sur le DeepWeb, les initiatives comme Ahmia sont encourageantes.

En gros, ils rendent le DeepWeb plus sûr. En avertissant les faux liens nocifs par exemple.Et Ahmia propose même des statistiques très intéressantes. Je vous invite fortement à aller sur leur site web pour étudier tout ça, c’est très enrichissant.

5. Parazite

Parazite c’est un moteur de recherche, enfin plutôt un annuaire avec beaucoup de liens onion. Bon clairement, Parazite vous offre la possibilité d’aller sur des sites illégaux, du type drogue, sexe, arme. C’est une page au design simple qui peut vous amener un peu partout sur le DeepWeb. Encore une fois je le répète, utiliser Parazite n’est pas illégale en soit. Mais les actions que vous pourrez faire sur les sites web proposés peuvent vous mener en prison.

Vous retrouver aussi des tutos et des documentaires complètement délirants. Ça peut être sur le cannibalisme par exemple. Je sais qu’il y a beaucoup de curieux qui veulent aller sur le DeepWeb pour avoir leur dose d’adrénaline… Mais faites attention, certains sites peuvent vraiment vous choquer.

Il y aussi des blogs d’informations conspirationnistes. On aime tous les théories du complot… et bien là vous allez être servie ! Ça part un peu dans tous les sens mais c’est ce qui en fait son charme.

6. Torch

C’est un réel moteur de recherche qui indexe les sites. C’est un des moteurs de recherche les plus anciens pour les liens en .onion. Il référence, actuellement, environ 550 000 pages ayant l’extension .onion. C’est clairement l’un des plus gros indexes dans sa catégorie.

Torch est un moteur de recherche très utilisé pour accèder au DeepWeb. À vrai dire, c’est un peu le Google du DeepWeb. Il y a tout de même, des différences majeures. Google crawl (visite) chaque jour 20 milliards de sites web (source). Et bien sûr, sur Google on ne retrouve que des pubs légales…

Ce qu’il faut savoir sur Torch, c’est que c’est un business (tout comme Google d’ailleurs). Il y a énormément de publicités sur Torch et quelques utilisateurs sans plaignent. Et les publicités proposées ne sont pas toutes dans le cadre de la loi.

Ça reste un moteur de recherche très facile à utiliser. Comme Google vous avez une barre de recherche, il vous suffit de taper ce que vous voulez.

7. Not Evil

Impossible de passer à côté de Not Evil quand on parle de moteurs de recherche pour le DeepWeb. C’est tout simplement le plus grand moteur de recherche du web profond. Ça marche de la même manière que Torch. Vous entrez une requête dans la barre de navigation et le moteur de recherche vous présente son index en conséquence.

Il y aurait des millions de liens de lien indexés sur Not Evil. Vous aurez de quoi trouver votre bonheur.

Le moteur de recherche dispose aussi d’un système de filtres. C’est juste un moyen simple pour personnaliser un peu votre menu de navigation et l’apparence des résultats de recherche. Vous pouvez, par exemple, souhaiter d’afficher uniquement le titre des sites que Not Evil vous propose. Ça peut aider pour y voir plus clair.

Conclusion

Je n’aime pas me répéter mais je trouve ce point tellement important que c’est nécessaire… Faites attention. Le Darknet est une jungle, qui plus est dangereuse. Si vous êtes un débutant le mieux serait d’être accompagné par quelqu’un qui connaît un peu les rouages des sites .onion.

Avec les moteurs de recherche et annuaires de lien que je vous ai présenté vous allez pouvoir naviguer sur une bonne partie du web profond. N’oubliez pas de prendre un bon VPN. Le top du top serait d’utiliser une machine virtuel ou bien un VPS pour protéger votre ordinateur en cas d’attaque.

N’oubliez pas… Même si l’accès au web profond et aux moteurs de recherche que je vous ai présenté est légale, ce que vous faites dessus peut ne pas l’être. Donc soyez prudent quant à la sélection du contenu que vous consulté et des actions que vous effectuées.